Entreprises Environnement Alsace

Des solutions pour maîtriser les émissions de COV

Que votre entreprise soit soumise ou non à une réglementation relative aux émissions de composés organiques volatiles (COV), les mesures que vous pouvez mettre en place sont très bénéfiques pour l’Homme et son environnement.

En effet, les COV émis par des solvants, dégraissants, agents de nettoyage, etc ont des effets sur la santé, le changement climatique, la qualité de l’air et les végétaux :

  • ils peuvent impacter directement la santé lors de leur manipulation. C’est le cas du benzène, classé CMR pour « cancérogène, mutagène et reprotoxique ». Ces substances CMR font l’objet d’une réglementation renforcée et il est recommandé de mettre tout en œuvre pour le substituer.
  • ils participent à la formation d’ozone qui lui-même peut provoquer, selon le niveau d’exposition, toux, inconfort thoracique, gêne douloureuse en cas d’inspiration profonde, mais aussi essoufflement, irritation nasale, oculaire et de la gorge.
  • cette surproduction d’ozone a aussi un effet néfaste sur la végétation (altération de la résistance des végétaux par exemple) et accélère la dégradation de certains matériaux comme le plastique.
  • enfin, les COV peuvent provoquer un effet de serre additionnel, en captant les infrarouges réfléchis par la surface de la Terre au niveau de la troposphère.

 

Pour accompagner les entreprises dans la recherche et la mise en place de bonnes pratiques de traitement des COV, l’ADEME préconise les solutions suivantes :

 

Procédés récupératifs

Nom

Principe

Performance

Avantages

Traitement par absorption

Passage de l’effluent gazeux pollué dans un liquide de lavage

>95 %

  • Technique souple et adaptable aux variations de charge et de débit
  • Utilisation facile

Traitement par adsorption

Passage et fixation des molécules polluées à la surface d’un solide

>95 %

  • Accepte les variations de flux et de concentration
  • Adapté au fonctionnement intermittent
  • Traitement des solvants chlorés
  • Utilisation facile

Traitement par condensation

Passage de l’effluent gazeux en phase liquide ou solide par abaissement de la température

/

  • S’applique à tous les COV en cas d’utilisation de la cryogénie
  • Récupération des solvants
  • Très bonne performance en condensation cryogénique

Traitement par techniques membranaires

Séparation sélective de composés à travers une membrane semi-perméable

/

  • Peu sensible aux variations de concentration
  • Coût de fonctionnement énergétique faible
  • Combinaison avec d’autres procédés

 

Procédés destructifs

Nom

Principe

Performance

Avantages

Oxydation thermique

Oxydation par combustion

  • Récupérative : rendements thermiques primaires entre 60-70 %, COV après traitement <200mg/Nm3
  • Régénérative : rendement thermique primaire entre 90-98 %, COV après traitement <20mg/Nm3
  • Simplicité de mise en œuvre
  • Performances élevées
  • Capacité de traitement de mélanges complexes
  • Récupération de chaleur

Oxydation catalytique

Oxydation par combustion sans flamme

  • Récupérative : rendements thermiques primaires 80 %, COV après traitement <50mg/Nm3
  • Régénérative : rendement thermique primaire entre 90-95 %, COV après traitement <50mg/Nm3
  • Simplicité de mise en œuvre
  • Performances élevées
  • Capacité de traitement de mélanges complexes
  • Récupération de chaleur

Oxydation biologique

Dégradation des COV par des micro-organismes

>90 %

  • Coût d’investissement pouvant être moins élevé qu’un procédé thermique
  • Coût d’exploitation faible

Extrait de la page du site de l’ADEME: solutions pour maitriser vos émissions de COV

 

A titre d’exemple, les investissements réalisés par la Société Alsacienne d’Aluminium ont permis le recyclage de plus de 1 500 tonnes de solvants :

La Société Alsacienne d’Aluminium (SELESTAT, 67) est spécialisée dans la production d’emballages imprimés souples à base de feuillets d’aluminium ou de papier. Elle peut fabriquer jusqu’à 250 000 000 m² d’emballages par an et utiliser, pour cette activité, 2 464 tonnes de solvants. Afin de réduire ses émissions de COV, elle a mis en place un équipement de récupération de solvants sur charbon actif avec désorption par gaz inerte. Cette opération a permis le recyclage de 1 518 tonnes de solvants dans le circuit de fabrication des emballages.

 

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires

Inscription à la Newsletter

Veuillez saisir votre adresse mail

Dernières actualités